Publié le

FAQ Résolue – ISO 27001: Un audit interne devrait-il être effectué de la même manière qu’un audit de certification ?

Il existe une distinction significative entre un audit interne et un audit de certification entrepris par un organisme de certification. Ce sont des choses complètement différentes. Un “audit interne” n’est pas du tout un audit. Il s’agit d’un “contrôle de l’état de santé” ou d’une “révision”, et son but est d’aider l’organisation. L’auditeur peut examiner toutes les parties du SMSI et les contrôles que l’organisation souhaite. Ils peuvent utiliser le jugement qu’ils veulent et l’interprétation de l’ISO27001 qu’ils désirent, tant que cela est dans le meilleur intérêt de l’organisation. Les résultats peuvent être tous ignorés par l’organisation, si elle le souhaite. Il s’agit d’un travail de conseil.

Un audit entrepris par un organisme de certification est un processus très formel qui concerne uniquement “si l’organisation est conforme aux exigences de l’ISO27001”. C’est tout. Les auditeurs ne sont pas là pour ajouter de la valeur ou pour utiliser leur jugement et leur expérience. C’est un processus mécanique. Il y a beaucoup d’interprétations possibles de l’ISO27001 et ce n’est pas au réviseur de certification d’en imposer une spécifique. Ils vérifient simplement que le choix effectué satisfait aux exigences de l’ISO27001.

Publié le

Analyse des nouvelles commandes ISO 27001:2022

Analyse des nouvelles commandes ISO 27001:2022 – À partir de cette semaine, nous publierons une analyse approfondie des 11 nouvelles commandes requises par la norme ISO 27001:2022.

A.5.7 Informations sur les menaces
A.5.23 Sécurité de l’information pour l’utilisation des services cloud
A.5.30 Préparation des TIC pour la continuité des activités
A.7.4 Surveillance de la sécurité physique
A.8.9 Gestion de la configuration
A.8.10 Élimination des informations
A.8.11 Masquage des données
A.8.12 Prévention de la perte de données
A.8.16 Activités de suivi
A.8.23 Filtrage du Web
A.8.28 Codage sécurisé

Ces contrôles ne sont pas obligatoires : ISO 27001 vous permet d’exclure un contrôle si (1) vous n’avez pas identifié les risques associés et (2) il n’y a pas d’exigences légales/réglementaires/contractuelles pour mettre en œuvre ce contrôle spécifique.

A.5.7 Informations sur les menaces
Description. Ce contrôle nécessite que vous collectiez des informations sur les menaces et que vous les analysiez afin de prendre les mesures d’atténuation appropriées. Ces informations peuvent être liées aux attaques, aux méthodes et aux technologies spécifiques utilisées par les attaquants et/ou aux tendances des attaques. Nous devons collecter ces informations en interne ainsi que de sources externes telles que des rapports de fournisseurs, des annonces d’agences gouvernementales, etc.

Technologie. Les petites entreprises n’auront probablement pas besoin de nouvelles technologies liées à ce contrôle ; au contraire, elles devront découvrir comment extraire des renseignements sur les menaces à partir de leurs systèmes existants. Si elles n’en ont pas encore, les grandes entreprises devront acquérir un système qui les avertit des nouvelles menaces (ainsi que des vulnérabilités et des incidents). Les entreprises de toutes tailles devront utiliser des renseignements sur les menaces pour renforcer leurs systèmes.

Organisation/processus. Vous devez mettre en place des processus autour de la collecte et de l’utilisation des renseignements sur les menaces pour introduire des contrôles préventifs dans les systèmes informatiques, améliorer l’évaluation des risques et introduire de nouvelles méthodes pour les tests de sécurité. Personnes. Sensibilisez les employés à l’importance de signaler les menaces et formez-les sur la manière de communiquer ces menaces et à qui.

Documentation. ISO 27001 n’exige pas de documentation ; cependant, vous pouvez inclure des règles de renseignement sur les menaces dans les documents suivants :

Politique de sécurité des fournisseurs : définissez comment les informations sur les menaces sont communiquées entre l’entreprise et ses fournisseurs et partenaires.
Processus de gestion des incidents : définissez comment les informations sur les menaces sont communiquées en interne dans l’entreprise.
Procédures opérationnelles de sécurité : définissez comment collecter et traiter les informations sur les menaces.

Publié le

Choisissez les kits documentaires pour les systèmes de gestion : Un guide pratique

Choisissez les kits documentaires pour les systèmes de gestion : Un guide pratique

Introduction : La mise en place d’un système de gestion conforme aux normes ISO nécessite une documentation précise et bien structurée. Les kits documentaires sont des outils précieux qui vous fournissent tout ce dont vous avez besoin pour démarrer ou améliorer votre système de gestion. Mais comment choisir le kit le plus adapté à vos besoins ? Dans cet article court, nous vous fournirons quelques conseils pratiques pour faciliter votre choix.

  1. Identifiez vos besoins spécifiques : Avant de choisir un kit documentaire, il est important d’identifier les besoins spécifiques de votre organisation. Considérez les normes ISO pertinentes à votre secteur et identifiez les processus et les procédures clés qui doivent être documentés. De cette façon, vous pourrez sélectionner un kit qui répond à vos besoins spécifiques.
  2. Vérifiez l’exhaustivité du kit : Un kit documentaire complet devrait inclure un manuel détaillé, des procédures opérationnelles standard (SOP) et des formulaires modifiables. Assurez-vous que le kit contient tous les documents nécessaires pour la mise en œuvre et la gestion efficace de votre système ISO.
  3. Évaluez la qualité des documents : La qualité des documents inclus dans le kit est fondamentale. Assurez-vous qu’ils sont rédigés de manière claire, cohérente et conformément aux normes ISO. Recherchez également des documents qui peuvent être facilement personnalisés pour s’adapter aux besoins spécifiques de votre organisation.
  4. Envisagez l’ajout d’un logiciel professionnel : Certains kits documentaires incluent un logiciel professionnel qui facilite la gestion des audits et des listes de contrôle. Ces outils peuvent considérablement simplifier le processus de surveillance et améliorer l’efficacité globale du système de gestion. Évaluez si le kit que vous envisagez offre également cette précieuse addition.
  5. Réductions et options de paiement : Examinez les offres promotionnelles disponibles, telles que des réductions supplémentaires ou des options de paiement échelonné sans intérêts. Ces opportunités peuvent rendre l’achat d’un kit documentaire plus abordable et accessible pour votre organisation.

Conclusion : Choisir le bon kit documentaire pour votre système de gestion ISO est une étape importante vers le succès. En suivant les conseils mentionnés ci-dessus, vous pourrez trouver un kit complet, de haute qualité et personnalisable pour répondre à vos besoins. N’oubliez pas d’évaluer également les offres promotionnelles disponibles pour optimiser votre investissement. Prenez le temps de faire un choix éclairé et préparez-vous à simplifier la gestion de votre système ISO.

Publié le

Comment les politiques ISO 27001 peuvent soutenir le DPO dans ses activités courantes

Versione in francese:

Titre: Comment les politiques ISO 27001 peuvent soutenir le DPO dans ses activités courantes

Introduction

Dans le contexte actuel, où la protection des données personnelles est devenue une priorité pour les organisations, le rôle du Data Protection Officer (DPO) est essentiel pour assurer la conformité aux réglementations sur la vie privée et protéger la vie privée des individus. L’une des ressources les plus précieuses dont dispose un DPO est la mise en œuvre des politiques ISO 27001. Dans cet article, nous explorerons comment les politiques ISO 27001 peuvent soutenir le DPO dans l’exercice de ses activités courantes.

Qu’est-ce que la norme ISO 27001 ?

La norme ISO/IEC 27001:2013, connue sous le nom de « Technologies de l’information – Techniques de sécurité – Systèmes de gestion de la sécurité de l’information – Exigences », est une norme internationale qui fournit un cadre pour établir, mettre en œuvre, maintenir et améliorer un Système de Gestion de la Sécurité de l’Information (SGSI). Cette norme définit une approche basée sur le risque pour identifier, évaluer et atténuer les risques liés à la sécurité de l’information.

Comment les politiques ISO 27001 peuvent-elles soutenir le DPO ?

  1. Structuration des activités du DPO : Les politiques ISO 27001 offrent une structure claire et bien définie pour la gestion de la sécurité de l’information. Cette structure peut être utilisée par le DPO pour organiser ses activités, telles que l’identification des risques, la mise en œuvre de contrôles de sécurité et la surveillance des violations de données.
  2. Définition des exigences de conformité : Les politiques ISO 27001 fournissent un ensemble complet d’exigences pour la mise en œuvre d’un SGSI. Le DPO peut utiliser ces exigences comme référence pour assurer la conformité aux réglementations sur la vie privée, telles que le Règlement général sur la protection des données (RGPD) dans l’Union européenne. Les politiques ISO 27001 aident le DPO à identifier et à mettre en œuvre les contrôles nécessaires pour protéger les données personnelles.
  3. Évaluation des risques : Un aspect crucial pour le DPO est l’identification et l’évaluation des risques liés à la vie privée. Les politiques ISO 27001 fournissent une méthodologie structurée pour mener des évaluations des risques, ce qui permet au DPO d’identifier les menaces à la vie privée et d’évaluer l’impact et la probabilité de ces risques. Cela permet au DPO d’adopter des mesures préventives et d’atténuation appropriées pour protéger les données personnelles.
  4. Mise en œuvre de contrôles de sécurité : Les politiques ISO 27001 définissent un large éventail de contrôles de sécurité pouvant être mis en œuvre pour protéger les informations sensibles, y compris les données personnelles. Ces contrôles fournissent au DPO un point de départ pour la sélection et la mise en œuvre de mesures de sécurité appropriées afin d’assurer la protection des données personnelles.
  5. Surveillance et amélioration continue : Les politiques ISO 27001 favorisent une approche d’amélioration continue. Le DPO peut utiliser cette méthodologie pour surveiller en permanence l’efficacité des mesures de sécurité mises en place et identifier d’éventuelles vulnérabilités ou lacunes. À travers des audits internes et des examens périodiques, le DPO peut évaluer le respect des politiques et apporter les mises à jour ou améliorations nécessaires pour maintenir l’efficacité des mesures de protection des données.

Conclusion

Les politiques ISO 27001 sont un outil précieux pour le Data Protection Officer dans ses activités courantes de protection de la vie privée. Ces politiques offrent une structure solide pour la gestion de la sécurité de l’information et peuvent servir de référence pour garantir la conformité aux réglementations sur la vie privée. De plus, les politiques ISO 27001 soutiennent le DPO dans l’évaluation des risques, la mise en œuvre de contrôles de sécurité appropriés et la surveillance continue en vue d’améliorer en permanence les mesures de protection des données.

En mettant en œuvre les politiques ISO 27001, les organisations démontrent leur engagement envers la sécurité de l’information et la protection des données personnelles. Cela contribue non seulement à maintenir la confiance des clients et des utilisateurs, mais aussi à éviter les sanctions légales et les dommages à la réputation. Par conséquent, le DPO devrait envisager d’adopter et de mettre en œuvre les politiques ISO 27001 comme un outil essentiel pour soutenir son rôle et assurer une gestion efficace de la vie privée au sein de l’organisation.

Publié le

Exemples pratiques de coût pour obtenir la certification ISO 27001

Exemples pratiques de coût pour obtenir la certification ISO 27001

1. Petite entreprise (moins de 50 employés, un seul site, secteur non technologique)

2. Moyenne entreprise (entre 50 et 500 employés, plusieurs sites, secteur technologique)

3. Grande entreprise (plus de 500 employés, plusieurs sites, secteur hautement réglementé comme la finance ou la santé)

  • Coûts de mise en œuvre: environ 50 000 € et plus.
  • Coûts de consultation: environ 30 000 € et plus.
  • Frais de certification: environ 7 000 € et plus par an.
  • Coûts de maintenance continue: environ 10 000 € et plus par an.

Il est important de noter que ces chiffres sont très approximatifs et peuvent varier en fonction de nombreux facteurs, y compris la complexité des systèmes d’information de l’entreprise, l’état actuel de la gestion de la sécurité de l’information, et le niveau d’expertise interne. Il est toujours recommandé de demander un devis personnalisé à un consultant ou à un organisme de certification.

Publié le

Combien coûte une certification ISO 27001?

Titre: Combien coûte une certification ISO 27001?

La norme ISO 27001 est l’une des certifications les plus respectées en matière de gestion de la sécurité de l’information. Elle offre un cadre structuré pour aider les organisations à établir, mettre en œuvre, opérer, surveiller, revoir, maintenir et améliorer un système de gestion de la sécurité de l’information (SGSI).

Cependant, une question récurrente parmi les organisations qui envisagent de l’adopter est: combien coûte une certification ISO 27001?

Il n’y a pas de réponse unique à cette question car le coût dépend de divers facteurs. Voici quelques-uns des principaux éléments à considérer:

1. Taille et complexité de l’organisation: Les grandes entreprises avec plusieurs sites géographiques et un grand nombre d’employés nécessiteront plus de temps et de ressources pour mettre en œuvre le SGSI par rapport à une petite entreprise. De même, les entreprises avec des systèmes d’information complexes auront probablement des coûts plus élevés.

2. État actuel du système de gestion de la sécurité de l’information: Si votre organisation a déjà mis en place certaines des politiques et procédures exigées par l’ISO 27001, les coûts de mise en œuvre seront probablement plus faibles.

3. Services de consultants externes: L’embauche de consultants externes pour aider à la mise en œuvre du SGSI peut être coûteuse, mais peut aussi économiser du temps et de l’effort en apportant leur expertise et leur expérience.

4. Formation: La formation est un aspect crucial de la mise en œuvre de l’ISO 27001. Cela peut inclure la formation des employés sur les nouvelles politiques et procédures, ainsi que la formation des auditeurs internes.

5. Frais de certification: Ces frais sont payés à l’organisme de certification pour l’audit et la délivrance du certificat. Ils varient selon l’organisme de certification et la taille de l’organisation.

6. Maintenance continue: Une fois la certification obtenue, il y a des coûts continus pour maintenir et améliorer le SGSI, y compris les audits de surveillance réguliers.

En résumé, le coût total de la certification ISO 27001 peut varier considérablement, allant de quelques milliers à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Cependant, il est important de noter que les avantages de la mise en œuvre de l’ISO 27001, tels que la réduction des risques de sécurité, l’amélioration de la réputation de l’organisation et la satisfaction accrue des clients, peuvent souvent surpasser les coûts initiaux.

Publié le

La nouvelle norme ISO/IEC 27001:2022 et le RGPD

La nouvelle norme ISO/IEC 27001:2022 et le RGPD
La confidentialité et la sécurité des données sont devenues des sujets de plus en plus importants ces dernières années, en particulier suite à l’entrée en vigueur du règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’Union européenne en 2018. Dans le but de fournir un cadre réglementaire clair pour la gestion de la sécurité de l’information, l’International L’Organisation de normalisation (ISO) et la Commission électrotechnique internationale (CEI) ont récemment publié la nouvelle version de la norme ISO/CEI 27001:2022.
La norme ISO/IEC 27001:2022 a été développée pour fournir un cadre de gestion de la sécurité de l’information à l’échelle mondiale. La norme fournit un ensemble d’exigences pour la création, la mise en œuvre, la maintenance et l’amélioration continue d’un système de gestion de la sécurité de l’information (ISMS) dans une organisation.

La nouvelle version de la norme a été mise à jour pour refléter les changements dans l’environnement des cyberrisques et des menaces à la sécurité de l’information. La norme est basée sur le cycle de vie des risques, ce qui signifie que l’organisation doit identifier les risques, les évaluer et les traiter de manière appropriée. Cela comprend la mise en œuvre de contrôles de sécurité appropriés pour gérer les risques identifiés et la surveillance continue de l’efficacité de ces contrôles.

La norme ISO/IEC 27001:2022 est conforme aux exigences du RGPD, qui oblige les organisations à mettre en place des mesures de sécurité adéquates pour protéger les données personnelles. Les organisations doivent démontrer leur conformité au RGPD, et la mise en œuvre de la norme ISO/IEC 27001:2022 peut aider à répondre à ces exigences.

La norme ISO/IEC 27001:2022 fournit un cadre complet pour la gestion de la sécurité de l’information, couvrant la gestion des données personnelles. Cela comprend la gestion de la sécurité des données personnelles lors de leur collecte, utilisation, stockage et suppression. La norme exige également des organisations qu’elles mettent en œuvre des mesures de sécurité techniques et organisationnelles appropriées pour assurer la sécurité des données personnelles.
En outre, la norme exige des organisations qu’elles effectuent une évaluation des risques pour identifier les risques de sécurité des données personnelles et mettent en œuvre des mesures de sécurité appropriées pour atténuer ces risques. Cela comprend la mise en œuvre de mesures de sécurité techniques telles que le cryptage des données et l’accès uniquement aux données dont vous avez besoin pour faire votre travail.

En conclusion, la norme ISO/IEC 27001:2022 fournit un cadre complet pour la gestion de la sécurité de l’information qui est conforme aux exigences du RGPD. La mise en œuvre de cette politique peut aider les organisations à protéger les données personnelles et à démontrer leur conformité au RGPD. La norme exige que les organisations suivent une approche basée sur les risques pour identifier et atténuer les menaces à la sécurité de l’information, y compris les données personnelles.

En outre, la loi oblige les organisations à mettre en œuvre des mesures de sécurité techniques et organisationnelles appropriées pour assurer la sécurité des données personnelles, y compris la gestion de la sécurité des données lors de la collecte, de l’utilisation, de la conservation et de la suppression. Les organisations sont également tenues de procéder à une évaluation des risques pour identifier les risques de sécurité des données personnelles et de mettre en œuvre des mesures de sécurité appropriées pour atténuer ces risques.

La mise en œuvre de la norme ISO/IEC 27001:2022 peut apporter divers avantages aux organisations, notamment la réduction des cyber-risques et de la probabilité de violations de données personnelles, l’augmentation de la confiance des clients et des utilisateurs dans l’organisation et le respect des réglementations en matière de confidentialité.

En résumé, la norme ISO/IEC 27001:2022 et le RGPD sont deux outils importants pour gérer la sécurité de l’information et protéger les données personnelles. Les organisations peuvent utiliser la norme ISO/IEC 27001:2022 comme cadre pour mettre en œuvre des mesures de sécurité appropriées et démontrer leur conformité au RGPD. Une bonne gestion de la sécurité des informations est essentielle pour protéger les données personnelles et garantir la confidentialité des utilisateurs.

Publié le

Les étapes à suivre pour mettre à jour un Système de Gestion de la Sécurité de l’Information (SGSI) à la nouvelle version de la norme ISO 27001

En tant qu’expert en ISO 27001:2022, voici les étapes à suivre pour mettre à jour un Système de Gestion de la Sécurité de l’Information (SGSI) à la nouvelle version de la norme :

  1. Connaître les nouveautés introduites par la version 2022 de la norme ISO 27001 : il est important de lire et de comprendre les changements par rapport à la version précédente, afin de savoir comment adapter le SGSI à la nouvelle version.

Erreurs à éviter : ne pas tenir compte des nouveautés introduites par la nouvelle version de la norme ou sous-estimer leur importance.

  1. Évaluer l’impact des nouvelles nouveautés sur son propre SGSI : une fois que l’on comprend les nouveautés, il est nécessaire d’analyser comment elles ont un impact sur son propre SGSI. Cette évaluation peut conduire à des changements importants dans le SGSI existant.

Erreurs à éviter : ne pas évaluer correctement l’impact des nouveautés sur sa propre organisation ou sous-estimer les changements nécessaires dans le SGSI existant.

  1. Mettre à jour la documentation du SGSI : une fois que les évaluations ont été effectuées, il est nécessaire de mettre à jour la documentation du SGSI pour refléter les changements apportés.

Erreurs à éviter : ne pas mettre à jour correctement la documentation du SGSI ou oublier de documenter les changements apportés.

  1. Mettre en œuvre les changements nécessaires : une fois que la documentation a été mise à jour, il est nécessaire de mettre en œuvre les changements nécessaires dans le SGSI.

Erreurs à éviter : ne pas mettre en œuvre correctement les changements ou sous-estimer l’importance d’une mise en œuvre correcte.

  1. Évaluer l’efficacité des changements : une fois que les changements ont été mis en œuvre, il est important d’évaluer leur efficacité dans la réalisation des objectifs de sécurité de l’information de l’organisation.

Erreurs à éviter : ne pas évaluer correctement l’efficacité des changements ou ne pas corriger les problèmes identifiés.

En général, il est important que les organisations soient conscientes des changements introduits par la nouvelle version de la norme ISO 27001 et prennent toutes les mesures nécessaires pour mettre à jour leur SGSI. De cette manière, elles seront en mesure de mieux protéger leurs informations confidentielles et de maintenir un niveau élevé de sécurité de l’information.